à propos 

Fil rouge dans les créations de Jean Collin-Satre, sa recherche sur le rapport entre deux mondes: intérieur et extérieur, le monde tangible et celui des esprits. Elle s’exprime notamment à travers ses sculptures de masques ou de gardiens.

Les masques sont des intermédiaires entre ces mondes, des portes en quelque sorte. Ils communiquent avec l’observateur et sont vecteurs d'une émotion ou d'un sentiment.

Jean Collin-Satre aime jouer avec la perception des matériaux et donner par exemple à la terre cuite, différents aspects comme celui du bois, de la résine, du métal ou de la pierre. Si bien que l’observateur se pose souvent la question : « En quelle matière est-ce fait? ». Il s’efforce d’utiliser au maximum des matériaux qu’il recycle et de sensibiliser les spectateurs à la protection de la faune et de la flore.

Il se lance aussi dans des projets à plus grande échelle car ils apportent une expérience plus immersive pour le spectateur.

Image1.jpg